Nouvelles

31 décembre 2014
Je suis présentement en route vers Tucson en Arizona pour y passer les 12 prochains jours. Un petit camp d’entrainement en compagnie de mon copain afin de profiter des belles routes du coin ainsi que d’une température un peu plus clémente.
Février 2014
Camp d’endurance avec l’Équipe Nationale
1902775_10152183356021413_1182836202_n
Reportage Radio Canada par Mireille Roberge
Championnat du Monde, Afrique du sud
Un total dépaysement!
1230094_10151831669666413_387620818_n8550_10151831682926413_1568501934_n
Collaboration avec Desjardins
601345_10152119336492907_1759180793_n
Jeux du Canada, Sherbrooke 2013
Samedi dernier, le 3 août, j’ai remporté la première médaille des Jeux du Canada pour le Québec, une belle médaille d’or!!
IMG_7651
Coupe du monde Val di Sole, Italie
Après un bon début de saison au pays, le 15 juin dernier je m’envolais vers l’Italy à val di sole pour participé à ma première coupe du monde U23 avec Team Canada. J’avais très hâte de me mesurer aux filles de tous les pays. Le parcours était très exigeant physiquement avec 8 montées à 20%, mais moins exigeant du coté technique malgré quelques bonnes descentes avec de grosses roches. Tout de même j’aimais beaucoup ce parcours. Ma course s’est très bien déroulée, j’ai fait un départ plutôt conservateur pour finir en force. Je suis très contente de ma 13e position, c’est un très bon début dans cette nouvelle catégorie. Cette course à été l’une des plus exigeantes de toute ma jeune carrière.
Coupes Canada Mont-Tremblant et Baie-St-Paul
Au mois de mai avait lieu les premières Canada Cup. La première, au Mont-tremblant, s’est très bien déroulé. C’était ma première course dans la catégorie sénior élite. Je me suis rapidement imposée parmi les premières et j’ai terminé la course en 3e position étant la première U23 canadienne.La fin de semaine suivante avait lieu la deuxième Canada Cup qui se déroulait à Baie-st-Paul. The course was fun and technical with a lot of single track and my Fate was rocking the course. J’ai très bien débuté la course avec 2 bon premiers tours ensuite j’ai flatté au 3e tours, mais malgré ce problème technique j’ai fini en 5e position. Le lendemain avait lieu le shortrack j’ai imposé mon rythme rapidement et fini en 3e position.Je suis très contente de mon début de saison au canada avec les sénior élites et avec les U23. J’ai aussi appris que je vais participer au Jeux du Canada qui se dérouleront au mois d’aout.
Championnat continental Argentine 2013

Le Championnat Panaméricain en Argentine était ma première course dans la catégorie U23. Ce fut tout de même une excellente course dans ma nouvelle catégorie. Je n’espérais pas un aussi bon résultat lors de ma présence au Championnat Panaméricain. j’ai eu une bonne course, après le premier tour, je me suis retrouvée dans le top 3 et je me suis battue pour garder ma place sur le podium. Mon Fate Swork était parfait et allait très vite. J’ai finalement terminé 3e, très fière de moi. Le parcours était très différent des nôtres et c’était très difficile puisqu’il était très glissant avec des montées sablonneuse mais j’ai eu énormément de plaisir à le rouler. J’ai vraiment aimé mon expérience dans ce projet avec l’Équipe Nationale. La prochaine course sera une Coupe Canada dans un mois et je suis prête à rouler très vite!!

Le 7 mars dernier, je partais à Brevard en Caroline du Nord avec l’équipe du Québec de vélo de montagne pour un deuxième camp d’entraînement de la saison. C’était un camp de vélo de montagne et de skills où j’ai eu la chance d’essayer mon nouveau  fate swork. Les «trails» étaient très plaisantes et mon vélo allait très bien. Lors du camp, j’ai pu perfectionner ma technique et me préparer techniquement pour le début de la saison. Je suis prête et j’ai hâte de faire ma première course qui aura lieu en Argentine au Championnat Panaméricain. J’ai adoré ce camp d’entraînement où chaque jour nous faisions des «epics rides», C’est un endroit où je retournerai m’entrainer c’est certain !

Camp hivernal Équipe Québec

Le 3 janvier dernier, je partais pour Solvang , California avec l’équipe Québec de vélo de montagne pour 10 jours de camp d’entrainement. La route était particulièrement belle et était bordée de vignobles et de superbes paysages. Même la température était de notre côté. J’ai adoré rouler mon tout nouveau Amira expert. J’en  profite pour remercier mon coach Donald Welman qui a fait  de ce camp un succès de ce premier camp hivernal en tant que coach de l’Équipe Québec.

Gala Victoris

Le 4 décembre dernier avait lieu le Gala Victoris 2012 au Hilton Québec. C’était ma 3e participation comme nominée à ce Gala. L’année dernière, j’ai fait partie des 3 finalistes mais cette année, c’était MON ANNÉE! Eh oui, j’ai reçu le Victoris de l’athlète  individuel féminine national. Que d’émotions! Voici quelques images d’une gracieuseté de Christian Lemelin d’infovélo:

Athlète féminine niveau national from Infovélo.com on Vimeo.

Frédérique Trudel from Infovélo.com on Vimeo.

 

Ambassadrice du lait au chocolat?

Je fais partie des 10 finalistes pour devenir l’un des 5 ambassadeurs du lait au chocolat. Les athlètes qui seront choisis recevront une bourse de 5000$ alors je vous invite à venir voter pour moi sur le site du lait au chocolat à l’adresse suivante:

http://laitauchocolat.com/joellenumainville/#ambassadeur/

Venez voter une fois par jour d’ici le 16 décembre, merci!

Mérite cycliste québécois 2012

Encore une fois cette année j’ai été nommé athlète relève féminine lors du brunch de la FQSC qui avait lieu le 11 novembre dernier à Victoriaville
Frédérique Trudel
Parrain : Specialized Canada
À sa deuxième année chez les junior Expert, Frédérique Trudel s’est maintenue au sommet. Elle a défendu avec succès ses titres de championne canadienne et québécoise, en plus de dominer le classement de la Coupe Canada. Elle a également été sélectionnée pour participer à trois projets de l’équipe nationale. Sous les couleurs de l’unifolié, elle a gagné l’épreuve de la Coupe du monde au Mont-Sainte-Anne et ravi la deuxième place lors de celle disputée à Windham. Finalement, elle a signé la meilleure performance nord-américaine des Mondiaux grâce à une 10e place
Coupe du Monde  #5: Mont-Sainte-Anne
Après une semaine de canicule au Mont-Saint-Anne, avait lieu la 5e coupe du monde et  la deuxième de la saison pour moi. J’ai passé une très belle semaine au chalet Mont-Saint-Anne avec l’équipe nationale. Ma course avait lieu le samedi à 16h30 et nous partions sur le même départ que les U23 filles. Après avoir vaincu la Béatrice pour la première fois la semaine même et m’être mieux familiarisée avec le parcours du Mont-Saint-Anne, j’étais prête à faire une très belle course.  C’était la première année où il y avait plus que des canadiennes sur la ligne de départ. Il y avait en effet 5 pays représentés parmi lesquels on y retrouverait des coureuses d’Europe et de la Nouvelle-Zélande qui performaient dans le top 10 mondial.  C’était donc tout un défi que je me devais de relever en vue du championnat du monde. De plus, après une semaine d’étude dans un parcours complètement sec nous avons eu droit à plusieurs orages juste avant la course, donc le parcours était complètement différent.  Après un warm up sous la pluie, j’étais prête pour mon départ qui n’a pas été très fameux, mais avec un choix judicieux de ligne, j’ai pu me hisser en deuxième position derrière l’ukrainienne avant la montée de gravelle. Après une attaque dans la marmotte j’ai pu prendre la tête avant la section droite du parcours.  Malheureusement, j’ai glissé sur le pont avant la deuxième section du parcours et  suis tombée pour me retrouver en 5e position. Ensuite ma course s’est mise à moins bien aller puisque j’ai retombé dans la perdrix, le parcours étant très glissant, en oubliant mon vélo en haut de cette descente j’ai du ensuite la remonter pour reprendre mon vélo perdant plusieurs position pour me retrouver en 7e place, toute une aventure! En ressortant de cette section, je me suis remise dans la course pour remonter tranquillement sur mes adversaires, j’en étais seulement au premier tour, je pouvais donc améliorer ma course. J’ai donc passé mon premier tour en 6e position, mais ça n’a pas duré longtemps puisque avant la marmotte j’avais repris 3 positions. J’étais donc décidée à finir ma course en force. Après mon deuxième tour, j’étais en 2e position à 40 secondes de l’ukrainienne et je me rapprochais d’elle rapidement.  Je l’ai donc dépassé en force dans ma dernière ascension de la marmotte pour ensuite creuser un écart sur celle-ci et finir en première position! J’ai donc pu gagner une coupe du monde chez moi en portant fièrement le rouge et blanc du maillot de championne canadienne et avec mon fate s-works qui, encore une fois, m’a été d’une grande aide. Je finissais donc ma première de deux courses en Amérique du nord et je me dirigeais ensuite vers New York pour la 6e étape de la coupe du monde. Je tiens à remercier  l’équipe nationale pour leur support.
Coupe Canada #3 Hardwood Hills, Barrie, Ontario
La dernière course de la série de la coupe Canada avait lieu à Hardwood Hills à Barrie en Ontario. Une course qui avait lieu sous une douche de pluie et dans la bouette, le parcours était de plus en plus glissant mais tout en restant très exigeant. Après une bonne attente sous la pluie le départ est donné et j’étais prête, moi, à tout donner. Je suis donc partie pour prendre la tête dès le départ avec mon fate S-Works qui allait très bien. Après un tour, j’avais 40 secondes d’avance sur ma plus proche rivale et je me sentais très bien pour continuer sur cette belle lancée. J’ai fini la course en première position avec plus de 5 minutes d’avance sur la deuxième. Avec cette course j’avais mon billet pour le championnat du monde en Autriche et j’ai aussi pu remporter la série de la coupe Canada.
Championnat canadien St-Félicien
LA course de la saison avait lieu deux semaines après Hardwood Hills. Le Championnat canadien qui avait lieu cette année à St-Félicien où je devais remettre en jeu mon titre de championne canadienne de la saison 2011. J’adorais le parcours très exigeant de St-Félicien et je savais qu’il mettait bien mes forces en évidence avec de belles montées. J’étais prête pour faire tout en mon pouvoir pour conserver mon titre. Après la boucle de départ, j’étais en première position et je voulais finir en première position, j’ai donc fait une très belle course tout en gardant le contrôle pour de nouveau avoir le maillot de championne canadienne. Mon Fate S-works et moi sommes maintenant prêts pour les deux prochaines coupes du monde soit Mont-Saint-Anne et Windham que je ferai avec l’équipe Nationale.
Coupe Canada #2 Baie-St-Paul
Dimanche dernier avait lieu la deuxième course de la série de la coupe canada à Baie-St-Paul. Je me sentais prête pour faire 3 boucles de ce beau parcours qui grimpait dans le bois et puis qui redescendait techniquement. Le départ avait lieu à midi comme les autres coupe canada mais cette fois-ci nous partions en même temps que les élites femmes. Donc nous n’étions pas avantagées puisque nous partions en arrière de toutes les élites. J’ai quand même réussi à faire un bon départ en me faufilant entre les élites pour être la première junior dans le bois. Mon premier tour s’est très bien déroulé, je roulais avec les dix premières élites filles et j’avais déjà une bonne avance sur les autres juniors. Mais au début du deuxième tour, j’ai fait une grosse chute et je me suis légèrement blessée à la jambe. J’ai donc perdu le focus au deuxième tour, mais je suis tout de même restée en première position et cela m’a permis de me reprendre pour faire un troisième tour en force pour creuser mon avance. J’ai terminé en première position, trois minutes devant les autres juniors. Je suis donc encore la leader du classement de la coupe canada après ces deux courses et je suis prête pour la prochaine qui est cette fois-ci à Hardwood Hill en Ontario. Félicitations à tous ceux de l’équipe specialized qui on fait la course de Baie-St-Paul.


Si vous voulez avoir un aperçu de ma course à Houffalize

 

US Cup Bonelli et Camp Équipe Québec, Palm spring, Californie

Je suis maintenant en Californie pour un camp d’entrainement avec l’équipe du Québec et la fin de semaine dernière se déroulait ma première course de la saison 2012 qui était une Us Cup en Californie. C’était une course qui se déroulais sur trois épreuve soit le cross-country, le shortrak (STXC) et le super D. Pour ma part je n’ai fait que le xc et le shortrack. Le xc se déroulait le samedi matin très tôt dans un beau parcours, mais tout de même assez sablonneux et je n’avais pas l’habitude de faire des parcours de ce genre. Je me mesurais donc avec des filles américaines que je ne connaissais pas, mais qui pouvaient me donner un bon point de repère. J’ai eu un bon départ, mais le reste de cette course ne s’est pas très bien déroulée avec que 2 jours de vélo de montagne dans le corps je n’ai pas eu le temps de m’habituer à lui. J’ai donc terminé en 5e position. Le lendemain avait lieu le shortrack, une épreuve rapide où le parcours était la startloop du XC. Cette une épreuve qui dure 15 minutes plus 1 tour. Nous n’étions pas beaucoup de juniors fille mais au moins je me mesurais à celle qui avait terminé 2e la veille. Avec le couteau entre les dents  et d’un crosscountry qui n’avait pas très bien été, j’ai réussi à battre l’américaine pour finir première. Cette course était une première expérience de US cup pour moi et c’était une très bonne expérience pour me réhabituer à souffrir sur une longue période. Je suis donc prête mentalement avec le goût de bien performer pour ma prochaine course qui est la Coupe du monde à Houffalize en Belgique le 15 avril prochain !!!

 

 

Vélo 2012

Voici ma nouvelle machine pour la saison 2012. Un Fate S-Work que j’ai bien hâte d’essayer en montagne en fin de semaine à Bonelli, CA. Merci Specialized!

Camp hivernal en à Oceanside, CA

Du 4 au 15 janvier dernier, j’ai participé à un camp d’entraînement à Océanside, Californie avec l’Équipe Québec.

Mérite cycliste québécois 2011

Le 6 novembre dernier à Ste-Adèle j’ai reçu un mérite pour athlète relève féminin en vélo de montagne.

Bourse excellence Hydro-Québec

Le 21 septembre dernier j’ai reçu une bourse de l’athlète relève excellence Hydro-Québec à Montréal

Championnat du Monde à Champery

Après mon expérience de Val di Sole, je savais plus à quoi m’attendre pour le Championnat du Monde. Le parcours de Champéry était le plus technique que j’avais fait avec au moins 3 descentes où j’étais moins à l’aise. Je me suis blessée dans l’une d’elle deux jours avant la course, mais le jour de la course c’était un peu mieux donc j’ai pu prendre le départ de la course. J’ai enfin eu mon moment de gloire en étant appelée 3e  au «call up» avec 15 photographes qui nous attendaient, c’était super et j’avais le couteau entre les dents pour bien faire. J’étais très bien placée sur la ligne de départ et je voulais partir vite, mais à ma grande surprise je suis partie comme une balle pour prendre le lead du départ. Pendant au moins 5 minutes j’étais en première position et j’en riais presque et j’ai même une preuve vidéo! J’ai monté en 3e  position la grosse côte de la fin, mais après, je me suis aperçue que j’avais oublié mes «powergels» et cet oubli a paru un peu quand est arrivé le moment où je me suis fait dépasser par une quinzaine de filles pour me retrouver en 20e position au début de mon deuxième tour. J’ai repris ensuite le contrôle de ma course pour faire un deuxième et un troisième tour très rapide en temps du top dix ! J’ai donc fini en 12e position, 6e première année et première canadienne. Je suis très fière de moi même si j’ai fait quelques erreurs de «peewee». Il faut dire qu’avec ma blessure arrivée deux jours avant, je ne croyais pas pouvoir terminer la course…

Val di Sole, première expérience en Coupe du Monde européenne!

J’ai enfin eu ma première vraie expérience en coupe du monde avec des filles de tous les pays! La course était le dimanche et nous sommes arrivés en Italie le mardi nous pouvions donc bien nous adapter aux conditions. J’ai donc pu bien faire le parcours plusieurs fois avant la course, un parcours qui montait énormément c’était comparable à faire 5 fois la marmotte par tour et même plus. Ma course n’a pas super bien été mais c’était une bonne première expérience pour Champéry avec les mêmes compétitrices. Je suis quand même fière de moi, mon départ était l’un des pires de ma vie, je me suis quasiment ramassée dernière parce que je me suis fait prendre en sandwich par les autres filles, donc dans la première montée, j’ai rattrapé 18 filles pour être dans le top 15, ensuite j’ai continué à en rattraper mais je me suis mise à geler complètement (erreur de débutante, je ne m’étais pas assez hydratée)  et pour le reste de la course je ne pouvais plus aller aussi vite que je l’aurais souhaité, j’ai donc terminer 17e. C’était presque la guerre! C’est dificile de se faire une place sans se faire complètement tasser, couper ou pousser dans le bois. J’étais maintenant prête pour Champéry le 31 août.

Championnat canadien Canmore 16 juillet 2011

Le 16 juillet dernier avait lieu la course la plus importante de la saison, puisque celle-ci était une course importante pour la qualification pour le Championnat du Monde en Suisse et la Coupe du Monde en Italie. J’aimais beaucoup le parcours puisque celui-ci était très complet avec plusieurs bonnes montées et des belles parties techniques. J’étais très nerveuse même si je savais qu’avec un podium je pouvais me rendre en Suisse puisque j’avais déjà un très bon début de saison. Le départ était en montée, donc je me doutais que je pouvais bien performer dès le début. J’étais deuxième après la « start loop » derrière Haley qui est aussi une très bonne grimpeuse, mais j’ai pris la tête peu après et nous avions déjà un petit gap sur les autres filles. J’ai gardé la première position pour le reste de la course et j’ai fini avec une belle avance de 1min42 sur Haley qui a fini en deuxième position avec Andréane en troisième position. J’ai donc réussi à avoir l’un des titres les plus importants pour confirmer ma place à la Coupe du Monde de Val di Sole et au Championnat du Monde à Champéry en Suisse à la fin août.

Coupes du monde au MOnt-Saint-Anne et Windham

Le 3 juillet dernier était une date très importante pour moi, premièrement, c’était l’anniversaire de mon père et c’était aussi ma première coupe du monde à vie. J’avais été sélectionnée par l’Équipe Nationale pour faire les deux courses. Le parcours était le même que les années précédentes avec les incontournables comme la Béatrice, la marmotte et autres… Un parcours qui n’est pas mon préféré, il faut
le dire, mais que je maîtrisais quand même bien. Le dimanche à 9h30 avait lieu ce grand moment, un des plus stressants de ma courte existence.
Mon départ n’a pas été super bon, mais je me suis reprise en peu de temps pour prendre la première position dans la «start loop». J’ai mené jusqu’à la Béatrice où Lauren et Andréane m’ont toutes deux dépassé. Malgré un premier tour mal géré ou j’ai oublié de boire et de faire ma course pour moi, je me suis reprise au deuxième et troisième tours pour finir ma course en force à seulement 9 secondes de la deuxième. Même s’il n’y avait pas autant de spectateurs qu’à l’habitude les plus importants étaient là, comme mon père qui a couru tout au long du parcours et ce, durant es 3 tours pour m’encourager avec sa clochette. Merci Papa!
La fin de semaine suivante, avait lieu la Coupe du Monde de Windham NY. Un parcours qui montait extrêmement environ une quinzaine de minutes et qui redescendait durant environ 5 minutes par palier, ce qui était très prometteur pour moi, étant une bonne grimpeuse. Après 5 minutes de course

environ, j’ai réussi à prendre la tête et à la garder pour toute la course. J’ai terminé ma course avec tout près de 2 minutes d’avance sur la deuxième, la meilleure junior des États-Unis.
Avouons-le cette course a très bien été pour moi et mon 29 pouces a encore une fois été à la hauteur de mes attentes en me donnant un certain avantage pour le genre de parcours! Donc, j’ai remporté ma première coupe du monde!!!

  • Vidéos